Codeur optique d'une imprimante Canon Pixma IP3000

Rédigé le 22 juin 2015
433 mots
Tags : Electronique

Canon XP3000 Dans cet article, on va voir comment fonctionne le positionnement si précis des élements mobiles d’une imprimante, en particulier la Canon Pixma IP3000.

Démontage de l’imprimante

C’est une imprimante trouvée dans la rue, donc probablement hors d’usage : une bonne occasion de décortiquer sans risque.

Dans l’imprimante, on peut voir que le galet d’entrainement des feuilles est piloté par un moteur dont la référence est QK1-0558. Il entraîne le galet via une petite courroie et engrenage sur un pignon.

Canon XP3000

Ce qui est intéressant ici, c’est ce disque transparent fixé sur le pignon et marqué de petits segments noirs.

Canon XP3000

Le détecteur noir est constitué de deux faces : une de chaque côté du disque transparent. Une face contient une led et l’autre contient deux détecteurs qui sont les bases de deux transistors.

Canon XP3000

Remarque : Un peu comme dans un photocoupleur

Lorsque le disque tourne, il va successivement occulter ou laisser passer le signal lumineux et on pourra mesurer la rotation.

Voyons le schéma d’un tel circuit (d’après madpenguin.ca)

Canon XP3000

On trouve des kits encodeur mais ils sont souvent moins précis que celui de l’imprimante Canon avec ses dizaines de segments et ses deux détecteurs.

Canon XP3000

Montage

Le plus difficile, est de reconstituer le schéma en l’absence de documentation.

Voici le résultat

Canon XP3000

D’abord repérer les bornes de la diode : la position des deux soudures juste en face du bloc de 4 sous le bloc noir de détection faisait supposer qu’elles étaient candidates.

Un test avec le multimetre et c’est confirmé.

Canon XP3000

Reste à identifier les soudures du bloc de quatre.

Celle de gauche est reliée à la diode sur le signal haut (+Vdc). La seconde et la troisième en partant de la gauche vont directement aux bornes du connecteur, ce sont donc les sorties indiquant les signaux. Enfin la troisième broche est reliée à la diode via une resistance : c’est le schéma classique pour limiter l’intensité dans le circuit de la led entre le potentiel et la masse , on en déduit la position du 0Vdc.

Reste à traduire cela sur le connceteur pour repérer les fils de la sortie et effectuer un branchement pour verifier tout cela.

Canon XP3000

Voici maintenant le montage en fonctionnement sur deux diodes pour montrer le travail des transistors qui font office de relais.

Sommaire